dimanche 7 juillet 2013

Sucre ou la belle (Boli) vie !

Ces 5 jours passés à Sucre ont été pour nous une pause détente, avant d'accélérer pour le dernier gros mois du voyage qui nous mènera jusqu'aux rives de Rio de Janeiro.
Notre hôtel, la Dolce Vita, nous a offert une terrasse ensoleillée pour prendre les petits-déjeuners, une chambre de plus de 3m² et une douche avec "agua caliente". Ça peut sembler ennuyeux mais ça nous a fait du bien. Après une grasse matinée, nos journées se limitaient à déambuler au rythme bolivien dans les rues de la "ville blanche", visiter un des musée et à prendre notre temps dans des cafés et des restaurants.

L'animation classique
sur la place centrale

Chapeau melon et sandales de cuir

Une rue de la "ville blanche"



La Bolivie étant le pays où la vie est moins chère (désolé Intermarché mais tu as usurpé ton slogan), on n'a plus à affronter tous les deux jours les distributeurs de billets verts et se perdre dans les rayons de supermarchés pour trouver de quoi se sustenter. Il suffit de s'asseoir et de demander le menu... 
On a aussi beaucoup apprécié le marché, qui comme bien souvent en Bolivie, nous offre notre dose de couleurs, de saveurs et d'odeurs (pas toujours ragoûtantes par ailleurs).


Le landeau bolivien

Une vendeuse de "papas"

Allez, faites pas les timides !

On se devait de prendre notre dose de jus de fruits frais quotidiens, voire de s'attaquer à la montagne "ensalada de fruta", col de 3ème catégorie qui débute par un coulis de dulce de leche et de la chantilly farcie de pommes, kiwis, ananas, fraises et oranges et qui se termine par un demi-kilo de yaourt assorties de bananes, papayes et melons... Aucun gringo ne parvient à mener l'ascension de cette montagne sans risquer des ballonnements.

Un bon jus de fruits
et à la sieste !

Rosario, notre faiseuse de jus



La montagne "ensalada de fruta"

2 commentaires:

  1. Heuuuu moi je suis assez d'accord pour la montagne "ensala de fruta".... Miam miam, ça donne l'eau à la bouche.... Moi je dis OUIIIIIIIIIIIIIII

    RépondreSupprimer